Former les professionnel·le·s du cinéma, de la communication audiovisuelle et des arts du spectacle – un enseignement théorique et pratique

imageLarge

Les trois masters en Arts du spectacle (120 crédits chacun) abordent, dans des proportions variables en fonction des choix effectués, diverses formes de spectacles vivants (théâtre, danse, opéra, marionnettes, performance, etc.) et enregistrés (cinéma de fiction, cinéma documentaire, film d’animation, cinéma expérimental, télévision, art vidéo, arts numériques, webdocumentaire, etc.). Le socle de la formation se compose de cours d’histoire, d’esthétique et de sociologie du cinéma et du spectacle vivant qui visent essentiellement l’étude des processus externes (contexte historique, politique, social ou culturel) et internes (narration, esthétique des images et des sons, mise en scène, etc.) qui président à la réalisation des spectacles, construisent leurs significations et déterminent leur réception par le public. Ce volet théorique est par ailleurs au fondement d’un enseignement professionnalisant dans les domaines de la production, de la diffusion, de l’éducation et de la création cinématographiques et théâtrales. Cette formation pratique est assurée notamment par des professionnel·le·s de renommée internationale (production, mise en scène, réalisation, diffusion).

L’enseignement des Arts du spectacle s’appuie sur l’expertise de deux centres de recherche : Le Centre d’Études et de Recherches sur le Théâtre dans l’Espace Social (CERTES) et Contrechamp — Centre de recherche en études cinématographiques, photographiques et audiovisuelles.

Votre profil

  • Grande curiosité intellectuelle ;
  • Passion pour la littérature, l’art, la philosophie, l’histoire, les sciences humaines ;
  • Fréquentation assidue des salles de cinéma et de théâtre ainsi que d’autres lieux culturels ;
  • Esprit critique aiguisé.

Prérequis

  • Maîtrise de la langue française et de l’expression orale et écrite ;
  • Bonne connaissance de l’histoire du cinéma et du théâtre ;
  • Bonne connaissance du langage cinématographique et des techniques audiovisuelles (prise de vue, prise de son, montage, mixage) ;
  • Large culture générale ;
  • Connaissance suffisante de l’anglais ; pour le master international ou un séjour Erasmus, maîtrise des langues d’enseignement des universités d’accueil.

NB : les étudiant·e·s dont la formation préalable en bachelier ne leur a pas permis d’acquérir une connaissance suffisante de l’histoire du cinéma et du théâtre, du langage cinématographique et des techniques audiovisuelles, seront tenu·e·s de suivre un complément de programme de 15 (pour les bacheliers universitaires) à 60 crédits (bacheliers des hautes écoles).

Plus d’informations sur les passerelles...

Objectifs 

Les masters en Arts du spectacle de l’ULiège poursuivent un triple objectif pédagogique:

  • le premier est général : doter l’étudiant·e d’une connaissance approfondie des arts du spectacle qui puisse affiner sa perception et développer sa sensibilité à ce type d’objets. Cette connaissance du domaine est abordée par des approches pluridisciplinaires (historique, esthétique, sociologique et économique) et soutenue par des analyses approfondies de films et de spectacles vivants ;
  • le deuxième est professionnel : acquérir une solide connaissance des conditions macroéconomiques et internationales des modes de production théâtraux, cinématographiques et audiovisuels, et maîtriser les techniques de gestion spécifiques aux structures de production (sociétés de production de films et de documents audiovisuels, compagnies théâtrales) ;
  • le troisième est technique et créatif : développer la créativité des étudiant·e·s par des ateliers animés par des cinéastes et metteur·euse·s en scène de renommée internationale en se familiarisant avec les techniques d’expression propres au cinéma et aux arts du spectacle.

 

Trois masters

1. Le master en Arts du spectacle à finalité spécialisée en Cinéma et arts de la scène (120 crédits)

Le master en Arts du spectacle à finalité spécialisée en Cinéma et arts de la scène (120 crédits) développe des compétences générales (historiques, esthétiques, sociologiques) dans les domaines du cinéma (fiction, documentaire, expérimental, animation) et du spectacle vivant (théâtre, danse, performance). Fondé sur la conviction que réflexion théorique, professionnalisation et création artistique sont indissociables pour acquérir d’excellentes compétences dans le domaine, le programme réserve une partie non négligeable de son cursus à un ensemble de cours préparant aux métiers du spectacle. Des cours donnés par des professeur·e·s invité·e·s développent les compétences économiques et administratives requises par la production de films ou de spectacles et la gestion de projets. Des ateliers de réalisation sont animés par des cinéastes (Christophe Hermans, Thierry Michel). Des master-classes sont dispensées par des artistes de théâtre internationalement reconnu·e·s (ont été invité·e·s ces dernières années : Krzysztof Warlikowski, Jean-Marie Piemme, Compagnie Transquinquennal, Françoise Bloch, Nimis Groupe).

Consulter le programme des cours

 

Le programme prévoit deux périodes de stage (180h chacune) à réaliser dans des entreprises de production et de diffusion audiovisuelle ou des structures théâtrales. Ces stages font partie intégrante de la formation et débouchent dans bien des cas sur un premier emploi pour les diplômé·e·s.

Plus d’informations sur les stages

 

2. Le master en Arts du spectacle à finalité didactique (120 crédits)

Le master en Arts du spectacle à finalité didactique (120 crédits) prépare au métier de professeur·e d’arts d’expression dans l’enseignement secondaire. Il forme à la pédagogie des arts du spectacle, ainsi qu’à l’analyse et à la conception d’outils destinés à l’enseignement de l’image et des spectacles vivants. Outre de solides cours réflexifs dédiés à la didactique et à la pédagogie, ce programme comporte de longues périodes de stage en milieu scolaire.

Consulter le programme des cours

 

3. Le master international en Études cinématographiques et audiovisuelles (120 crédits)

Le master international en Études cinématographiques et audiovisuelles (120 crédits. Intitulé officiel à l’Uliège : master en arts du spectacle à finalité spécialisée en études cinématographiques et audiovisuelles) s’inscrit dans le cadre du programme international IMACS (International Master in Audiovisual and Cinematographic Studies) qui associe douze universités européennes, une université canadienne et une université brésilienne. Il a pour objectif principal de former, à un niveau d’excellence commun, un nombre limité d’étudiant·e·s (cinq par université et par an) intéressé·e·s par la recherche approfondie dans ce domaine et désireux·ses de donner à leur formation une dimension internationale. Le programme, qui prévoit deux séjours d’un quadrimestre chacun dans deux universités étrangères partenaires du réseau, confère à ses diplômé·e·s une formation de haut niveau qui les prépare notamment à entreprendre un doctorat. Un supplément au diplôme mentionne les universités d’accueil et le cursus suivi par l’étudiant·e.

Outre l’Université de Liège, le réseau associe les universités partenaires suivantes :  Université d’Udine, Université Catholique de Milan et Université de Rome 3 (Italie) ; Birkbeck College à Londres (Royaume-Uni), Université de Francfort et Université de la Ruhr à Bochum (Allemagne), Université de Paris III Sorbonne nouvelle, Université de Paris-Ouest Nanterre et Université de Lille (France) ; Université Pompeu Fabra à Barcelone (Espagne) ; Université d’Amsterdam (Pays-Bas) ; Université de Montréal (Canada) ; Universidade Federal de Juiz de Fora (Brésil). Les universités de St Andrews (Ecosse) et de Stockholm (Suède) rejoindront le réseau à partir de l’année académique 2020-2021.

L’admission au master international (IMACS) est soumise à l’examen préalable du dossier de l’étudiant·e (cursus antérieur, grades, connaissance des langues) par le comité de pilotage du programme.

Consulter le programme des cours

 

Un laboratoire audiovisuel, un théâtre universitaire et un ciné-club

Le Département Médias, culture et communication dispose de trois outils performants :

  • Le LICAM (Laboratoire d’Information et de Communication Audiovisuelle et Multimédia) est un laboratoire audiovisuel de niveau professionnel (production et postproduction numérique HD) qui met à la disposition des étudiant·e·s un parc technique composé d’unités de tournage, de prise de son et de montage, leur permettant de réaliser leurs travaux audiovisuels dans les conditions techniques requises. Coordination : Fanny PLUYMERS et Daniel KOS.
  • Le Théâtre universitaire organise des ateliers de création théâtrale dans une salle correspondant aux normes techniques d’un théâtre professionnel. Gestion et coordination : Brice RAMAKERS et Alain CHEVALIER.
  • Le ciné-club Nickelodéon, animé par les étudiant·e·s en cinéma, gère une salle de cinéma équipée en numérique permettant de s’initier à la gestion d’une structure culturelle et à la programmation de films et vidéos contemporains inédits qui ne font pas l’objet d’une distribution dans les réseaux de salles traditionnels. Coordination : Marc-Emmanuel MÉLON.

Ouvertures professionnelles

  • Les trois masters en Arts du spectacle préparent à l’exercice de professions diverses dans le monde culturel en général ainsi que dans le monde théâtral et dans l’industrie cinématographique en particulier :
  • Production de films ou de spectacles vivants ;
  • Conception et accompagnement de projets audiovisuels et théâtraux ;
  • Attaché·e culturel·le et fonctions diverses dans les institutions culturelles, les musées, le milieu associatif, les centres de documentation spécialisés ;
  • Organisation de festivals ;
  • Distribution et exploitation de films ;
  • Gestion et animation de salles de cinéma ou de spectacle ;
  • Critique cinématographique et théâtrale ;
  • Encadrement artistique dans le domaine de l’éducation permanente ;
  • Enseignement (cours d’art d’expression dans l’enseignement secondaire).

Partagez cette page